On écrit des livres, on ramène des photographies. On voudrait tant s'être saisi de l'imperceptible. Mais ce qui compte en dernier lieu, c'est moins le résultat de l'élan, que l'éclair. Ce qui compte, c'est le départ et l'inconnu.

  • Joël VERNET 
  • Lettre pour un très lent détour
Réseaux sociaux

Site réalisé par Net Invaders

Te lucis ante terminum

avant que la lumière ne s'éteigne

Lorsque Michel EISENLOHR a proposé au Centre des monuments nationaux de travailler sur ce monument,  il nous est apparu que l’un et l’autre étaient faits pour se rencontrer et se comprendre. Rigueur, humanisme, respect d’Autrui mais aussi générosité et don de soi sont les valeurs que saint François d’Assise a élevés au rang de règle et que Michel Eisenlohr, artiste tout en retenue et en introspection, est capable de comprendre et de nous faire ressentir.

  • Bernard LE MAGOAROU
  • Administrateur des monuments nationaux

 

Michel Eisenlohr, un œil qui sait voir l'insondable, le vide et le plein, l'effacement et la persistance, les nuages qui s'en vont à jamais, les « dames blanches » (brumes du matin) qui s'estompent, les angles, zébrures et barres en reflets sur les murs, les droites et les courbes en blanc sur blanc, les pleins et déliés d'une fresque, d'une sculpture, les couleurs qui se répondent ou se heurtent, se lavent et se délavent,

l'atmosphère troublante du lieu,

les frottements du temps.


  • Chantal ROBILLARD
  • Ecrivain, poète


  • Exposition du 5 juillet au 29 août 2014 au Monastère de Saorge
  • Exposition du 6 septembre au 4 novembre 2014 au Cloître de la cathédrale de Fréjus
  • Exposition du 24 avril au 30 juin 2015 à l'Abbaye du Thoronet


  • Ouvrage  Te lucis ante terminum, avant que la lumière ne s'éteigne, monastère de Saorge, éditions Images du sud, 2014.  


Détails du projet

DATE: 02 juil 2014

TYPE : Reportages